DE LA 4EME A LA LICENCE PRO, AGRICULTURE - ENVIRONNEMENT - FORET

Théâtre du Lycée

Année 2014-2015

"Le dernier Nez d'un Clown damné"

Si vous voulez visionner le travail de l'année 2014-2015, "le dernier Nez d'un Clown damné", vous pouvez le faire sur YouTube.

- Un aperçu de 14 mn ici : https://www.youtube.com/watch?v=Wz3X5CRYOaw

- Le spectacle en entier (57 mn) là : https://www.youtube.com/watch?v=q96FNNivGwc

Adaptation librement clownesque du "Dernier Jour d'un Condamné" de Victor Hugo. Ce clown ne fait plus rire... Il sera jugé par le tribunal... Comme on l'a condamné, on s'aperçoit que lui seul sait transformer les boulettes de papier en de merveilleuses créations ! Ce clown fait rêver !

Félicitations aux élèves qui ont participé à cette aventure et à Thierry Cohard ....

 

DON du 600€ - merci à la Compagnie du chat qui tousse !

Présidée par Thierry COHARD, la compagnie soutient les "ARTS DU CLOWN", opération culturelle majeure de l'année scolaire.

Sur la photo, Brieuc Le Guern et Marie Nédélec, anciens élèves du Nivot, dans une pièce de Jean-Claude GRUMBERG ("le petit Chaperon Uf) que Thierry C a mise en scène en 2009 avec la Compagnie du Chat qui tousse...

 

 

L'actualité SPECTACLE (théâtre, cinéma, etc.) :

Mercredi 4/3 : 17H-22H Salle de spectacle Formation au clown 2/5 (atelier théâtre - KARTA)

Mercredi 11/3 : Soirée Cabaret (voir avec Céline Nokerman pour les horaires et répétitions)

Mercredi 18/3 : 17H-22H Salle de spectacle Formation au clown 3/5 (atelier théâtre - KARTA)

Jeudi 12/3 : 19H-0H sortie théâtre de Morlaix (atelier théâtre - KARTA) TC - LD

Vendredi 13/3 : 13H-18H tournage dernier jour d'un condamné (en salle de spectacle - KARTA)

Jeudi 26/3 : 12H30-16H30 sortie spectacle (à Morlaix - KARTA) pour les SGT, 1S, 1STAV, 1BACPRO (PA+TF)

Rappels :

du 18/4 au 2/5 : Adrien Capitaine & Gérard Mével en CREATION EN RESIDENCE AU NIVOT (nourris, logés, décor en place en salle de spectacle, donc salle de spectacle réservée pendant 2 semaines)

sauf

Lundi 27/4 : soirée. Présentation de la pièce "Le dernier jour d'un condamné" aux élèves, au personnel (+ journalistes et qques officiels)

Mercredi 29/4 : 17H-22H Salle de spectacle Formation au clown 4/5 (atelier théâtre - KARTA)

 

Mercredi 6/5 après-midi ou Jeudi 7/5 au matin : sortie Cinéma à Châteaulin (LACB + CRITWEET) pour les SGT, 1S, 1STAV, 1BACPRO (PA+TF).

Mercredi 6/5 soirée : salle de spectacle. Projection de Grizzly Man (film documentaire pour CRITWEET) - présence de Humphry Davy's ?

Jeudi 14/5 : en salle de spectacle, présentation du travail des élèves de l'atelier théâtre du Nivot : "LE DERNIER NEZ D'UN CLOWN DAMNÉ", adaptation clownesque du roman de Victor Hugo "Le dernier jour d'un condamné". Début 15H-15H30 voir avec Anthony TAOC. Durée 45mn + discussion avec le public. Entrée au chapeau. Pas d'entrée après le début du spectacle.

 

 

Théâtre de Morlaix Jeudi 29 janvier 

 

A l'initiative du professeur de théâtre et de français, Thierry Cohard, les élèves de Seconde Générale et Technologique, de première S, de première techno STAV et de première Bac Pro se sont rendus jeudi dernier au théâtre de Morlaix pour assister à une pièce de théâtre et de marionnettes librement inspirée de "La Pluie d'Eté" de Marguerite Duras. « L'histoire d'Ernesto » raconte avec humour et humanité une fable sur la construction de soi-même au moment si particulier de l'adolescence. Ernesto, fils d'immigrés, ne veut plus aller à l'école parce qu'à l'école "on apprend que des choses qu'on ne sait pas..." Ernesto veut apprendre autrement. Tirer de lui-même la connaissance. Une belle fable sur l'acquisition du savoir, l'école de la république et l'immigration. A l'issue de la représentation, les élèves ont pu discuter avec les artistes en bord de scène.

  

 

 

Année 2013-2014 : 

Les Starlettes et options Théâtre du Nivot 28 nov 2013 : ARLEQUIN POLI PAR L'AMOUR :


Bravo ! Spectacle intense.
Une mise en lumière magique, fine, maligne, ajoutée à une bande sonore puissante et à des comédiens de bonne diction, pétillants d'énergie et aux placement+ancrage impeccables.
C'est pertinent, innovant, intelligent, dynamique, audacieux et ça rend grand et fascinant avec peu de moyens : un chandelier, des ampoules qui descendent et se balancent des cintres, un cyclo de toile avec des effets d'ombres ou de feux follets, des lampes torches sous le menton et en reflet dans le miroir éclairant le visage du personnage. Beaucoup de variations intelligentes de ces lumières et une bande son pas quelconque du tout ! Tonalité en mineur au début qui nous met les poils ! Et ensuite rencontre avec Thomas Jolly et ses comédiens (Julie Bouriche, Remi Dessenoix, Charlotte Ravinet, Taya Skorokhodova, Romain Tamisier, Guillaume Yvon) Que demander de plus pour une belle soirée ?


Article de T. Cohard

rencontre avec les artiste
Extraits des retours des échanges noués avec les comédiens (retour par mail et facebook)

« Merci beaucoup Thierry, pour ce joli message, il est toujours agréable d'avoir de si beaux retours... A bientôt ! J. »
« bonjour merci beaucoup pour ce message très touchant!! ça fait plaisir je te répondrai plus en détails un peu plus tard dans la semaine car la je n'ai pas énormément de temps... mais je voudrai te parler du travail que nous faisons tout les six... peut être que tu pourrais être intéressé car nous avons monté une compagnie... R. »
Et aussi la semaine dernière avec la troupe de Casimir et Caroline :
« Merci pour ce beau témoignage de spectacle, ça me fait très plaisir car parfois on n'a pas vraiment le temps d'échanger sur ce qui s'est passé. Pour moi, ce spectacle est très important et je trouve ce texte incroyablement puissant. Je suis heureuse s'il a pu vous parler comme il me parle. Par ailleurs, Horvath est un auteur absolument magnifique, que ce soient ses pièces de théâtre ou sa prose, il est vraiment à découvrir...
Merci d'emmener vos élèves au théâtre, c'est important.
Bises à toute la classe! M.»

 

Les Starlettes et options Théâtre du Nivot : Casimir et Caroline (par le Théâtre de l'instant)

Magnifique sortie ce soir au Théâtre du Pays de Morlaix avec les élèves de l'option théâtre du Nivot ! D'abord on est toujours reçus comme des amis précieux par la belle équipe du Théâtre : Alexandra, Daphné et Jean-Yves, ainsi que les bénévoles toujours attentifs et souriants. Ensuite il y a le lieu, le décorum, qui allie avec grâce et audace, le cachet de l'ancien aux fulgurances du moderne. Et alors aussi, il y a la programmation, le talent de celles et ceux qui y sont accueilli(e)s. Ce soir les comédiens de "Casimir et Caroline" par le théâtre de l'instant : une belle technique et beaucoup d'émotion. Et en point d'orgue, ces instants précieux que Bernard Lotti et les comédiens de "Casimir et Caroline" nous ont passionnément accordés. MERCI beaucoup à tous d'avoir pris le temps d'échanger si naturellement avec nous alors que vous sortiez d'un exercice épuisant et qu'il vous tardait sans doute de vous restaurer !

 

Sorties "Théâtre" au THEATRE du pays de MORLAIX

Jeudi 21/11/2013 CASIMIR et CAROLINE : théâtre

Jeudi 28/11/2013 ARLEQUIN POLI PAR L'AMOUR : théâtre

Jeudi 23/1/2014 LES CAPRICES DE MARIANNE : théâtre

Jeudi 27/3/2014 LA MOUETTE : théâtre

Jeudi 10/4/2014 GARGANTUA : théâtre

Année 2012-2013 : 

Mercredi 31 janvier : Tous à vos pinceaux et rouleaux 

La cage de scène est maintenant toute noire et certains artistes aussi ... 

Jeudi 7 février : 1STAV - Starlettes et Options se rendront au théâtre à Morlaix - « Le grand Cahier» d'Agota Kristof (Théâtre. Drame. Sujet : guerre et enfance) 

Résumé de la pièce :

Le Grand Cahier d'Agota Kristof: terrible et magnifique
LE 20 JUILLET 2011 17H57 | PAR
LAURENCE LIBAN
C'est la guerre. On envoie les jumeaux chez grand-mère mais grand-mère s'est juré de leur faire la vie dure. Leur compte le manger et même le coucher. Pas les coups. Pas les insultes.
C'est la guerre. Soldats, officiers, occupation, pénurie, froid, combines. Déportés. Là-dedans, les deux gamins encore tendres se jurent que cela ne se passera pas comme ça. Ouvrent leurs yeux, ferment leur cœur. Elaborent une morale personnelle et une discipline de vie fondée sur des exercices d'endurcissement physiques et psychologiques, le tout renforcé par la lecture et l'enrichissement de l'esprit.
Survivre dans l'abjection générale. S'en servir le cas échéant. Rétablir des poches de justice par tous les moyens, y compris le crime... Se servir de tout : curé pédophile susceptible de chantage, séances avec un officier sado-maso également dispensateur de tendresse et de leçons particulières, bonnes dispositions d'une domestique à la chair tendre...
Le monde selon le grand cahier où les garçons notent les faits, rien que les faits, ressemble à un champ de mines où poussent, ici et là, de rares fleurs d'enfance.
Mais au-delà de l'effroi que suscite l'expérience imaginée par la hongroise Agota Kristof _expérience dont on peut penser qu'elle fut, peu ou prou, partagée par maints enfants de la guerre, ce qui stupéfie chez des êtres si jeunes, c'est la conception de soi-même, vu comme un matériau susceptible de se transformer suivant un dessein personnel, et la force d'âme qui les fait se détruire afin de survivre.
Ni enfants, ni adultes, les jumeaux d'Agota Kristof sont les produits monstrueux de la haine et de la bataille qu'elle mène, à divers niveaux, en chaque être humain.
Mise en scène par l'argentine Paola Giusti, la pièce se donne sur un grand plateau nu, nimbé d'une lumière crépusculaire. Une valise, des bougies, des machins, des tissus, et tout est là. Le reste, c'est à dire l'essentiel, est assuré par une bande de comédiens qui passent d'un rôle à l'autre sans prendre le temps de dire ouf, des comédiens qui vous regardent droit dans les yeux avec un sourire de joie féroce. Interprétés par deux formidables actrices au maquillage expressionniste , les jumeaux sont là, à deux pas des spectateurs, pantins humains manipulés comme des marionnettes à taille humaine par un troisième comédien. Et presque tous les autres personnages sont dédoublés: si ce n'est toi, c'est donc ton frère... On est happé par cette danse du mal en train de se faire. Du très, très bon théâtre.


Jeudi 24 janvier au théâtre de Morlaix - 1STAV - Starlettes et Options -« Les Affaires sont les affaires » d'Octave Mirbeau (Théâtre. Comédie. Sujet : l'argent)
Mardi 29 janvier : au théâtre de Morlaix - Seconde G&T - Seconde Pro PA - Seconde Pro TF + Starlettes (à confirmer)
« High Dolls » - (concert rock & marionettes)

 

Mise en scène 2012-2013

Les élèves de l'atelier Théâtre vont travailler sur la pièce "En voiture Simone" de Luc Tartar. "Simone gît sur le macadam, victime d'un accident de la circulation. Police. Hôpital. Coma. Simone est-elle condamnée à passer le reste de sa vie en petite voiture ? Pendant son sommeil, elle entrevoit ses cinq sens qui se sont incarnés pour lui redonner le goût d'être debout..."

Cette année le groupe du mercredi est composé de : Sophie, Marie, Estelle, Rozenn, Thomas, Céline T., Céline N., Justine, Colette, Louise, et aussi Sésilina, Doriane.

et le groupe du jeudi de : Rémi, Hélène, Maïwen, et à nouveau Céline T. et Doriane.

L'atelier est dirigé par Thierry Cohard. 

Mercredi 3 octobre, travail du texte à la table, sur scène mais sans la table,
 chacun donne son avis et s'initie ainsi à la mise en scène.
Louise et Thomas, Estelle et Sophie, Sophie et Louise en pleine transformation.

9ème rencontres départementales de théâtre amateur du Finistère

Les vendredi 27, samedi 28 et dimanche 29 mai 2011 (voir le programme)

 

La troupe "les Starlettes" du Nivot

Groupe "Les STARLETTES du Nivot "sur Facebook

Extraits du photorama des Starlettes du Nivot en répétition le 14 janvier 2010 (mise en scène Thierry Cohard)


Création résidence

En 2009, le théâtre du lycée a accueilli de jeunes artistes en création résidence : la compagnie "la rigole" pour une création de leur spectacle sur le thème de la rencontre : "Gaff' aux loups".  pour en savoir plus

 

Le Théâtre au Nivot c'est :

 

theatre